dimanche 6 mars 2011

Nouvelles penchées : un article de Morgane Aubert dans Actua BD


Nouvelles penchées est un recueil de nouvelles graphiques scénarisé et illustré par Jean-Marc Pontier. Publié aux éditions Les Enfants Rouges, cet album en noir et blanc croque quelques moments de vie de personnages à la fois ordinaires et étonnants.
Nouvelles penchées - Par Jean-Marc Pontier - Editions Les Enfants Rouges

Puisque rien ne nous arrive comme prévu, puisque le monde est cruel et que nous avons tous nos attentes et nos rêves, pourquoi ne pas en faire une aventure ?
Nouvelles penchées est un album qui regroupe dix-neuf récits graphiques, dix-neuf histoires profondément humaines, fantasques et poétiques qui concrétisent ce postulat. Comme sur un fil, ces fables racontent des moments en suspens où se mêlent espoir, tendresse, amour, violence, surnaturel, sexualité et jeux de mots.

Jean-Marc Pontier nous raconte par exemple l’étrange histoire d’un petit garçon coiffé d’un renard, celle d’une femme aux longs bras qui réalise pour vous trois souhaits, de deux cyclistes prêts à tous les sacrifices pour remporter la course, de la destinée sensuelle d’un livre ou encore du dernier combat d’un toréador….
Tout est en noir, en blanc et en gris dans un style expressionniste. Des corps tordus, tremblants d’humanité, des faciès animés et des décors denses et sombres se retrouvent à chaque fois. Parfois, le lecteur peut découvrir au détour d’une case des photographies ou des dessins beaucoup plus réalistes. Un graphisme intense qui sait mettre en valeur un discours plein d’humanité.

Ce livre qui n’est pas en soi une BD traditionnelle tant au niveau de la narration que du graphisme mais un composite de différentes formes narratives. Il interpelle le lecteur sur différents sujets qui le concernent : la vie, la mort, l’amour, les relations aux autres ou encore le temps qui passe.

Des histoires profondes et sincères, où la vie nous surprend plus souvent qu’à son tour.
(cliquez ici pour aller voir l'interview)

3 commentaires:

Harvey a dit…

J'aime bien cet article, je trouve que l'on y parle bien de l'album et de ses histoires intimes et humaines.

JMP a dit…

Oui, c'est une jeune journaliste rencontrée à Angoulême. L'article a été bien diffusé sur le net.

Martine Marck a dit…

Est-on en train de lire ? Est-on dans l'histoire ? Est-on dans la tête de jean-Marc ? Impossible de se situer dans cette sarabande où l'on est entrainé malgré soi et d'où l'on n'a plus envie de sortir. Le dessin colle au texte, le texte fait vivre le dessin et le tout nous fait vivre et pas seulement par le biais des aventures des personnages car leur vie c'est aussi la nôtre.
Bravo Jean-marc, je n'avais pas imaginé ça en te voyant crayonner sur un coin de table au long de ces heures glacées à saint charles.